L’ouverture de séminaire

Savoir ouvrir un séminaire est un art délicat, réservé au leader du groupe. Il doit être conscient qu’il donne le ton, beaucoup plus qu’il ne croit.

Il se joue des choses importantes dans ces quelques instants :

  • par mimétisme, le climat dans lequel va se dérouler la journée : chaleureux ? stressé ? détendu ? sérieux ? déjanté ? ouvert ? distant ? proche ? sincère ? langue de bois ?
  • l’intégration par le groupe de l’objectif : on est là pour … produire ? s’ouvrir ? mieux se connaître ? résoudre des problèmes ? se castagner ?
  • la « sécurité » des participants : qu’est ce qui va m’arriver ? est-ce que ça va « faire mal » ? vais-je être à la hauteur ? est-ce que je serai rentré suffisamment tôt chez moi pour faire diner les enfants ?

Selon moi une ouverture réussie va comprendre deux temps :

  • un bref accueil par le leader, soigneusement préparé et qui tienne compte de son « style »
  • un temps de mise en dynamique des participants : brise-glace bien sûr, mais surtout pour « rentrer » dans le sujet du séminaire, le faire sien. Quelque soit la taille du groupe, on trouvera toujours une formule qui « mette en action »

Pour se détendre, voici une video bien connue de Steve Balmer, patron de Microsoft, faisant l’ouverture de son séminaire.

A chacun son style !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :