Marcher vite ou marcher loin ? Bonne année 2010 !

Pas facile de faire des vœux qui aient du sens …

Nous avons choisi d’envoyer à nos clients une belle carte publiée par l’association ESSOR (www.essor-ong.org) sur laquelle est écrit :

Si tu veux marcher vite, marche tout seul ! Si tu veux marcher loin, marche avec les autres !

Si tu veux marcher vite, marche tout seul ! Si tu veux marcher loin, marche avec les autres !

Quelques pistes à méditer pour ceux qui le souhaitent, sous forme de mots-clés en vrac  :

  • En entreprise marcher vite et seul cela présente des avantages : prendre des risques, casser les habitudes, lever les contraintes, exprimer pleinement son talent, dépasser les préjugés, faire bouger les lignes, … et des inconvénients : créer des opposants, ne pas bien peser les choses, ne pas réunir tous les talents dont on a besoin, créer des ruptures sans être suivi, ….
  • Marcher loin avec les autres c’est bien aussi  : soulever des montagnes, se soutenir dans les moments difficiles, obtenir de chacun un niveau d’implication hors du commun, connecter les cerveaux pour être plus créatifs … et cela peut rencontrer aussi des limites : ne pas oser confronter l’existant, fabriquer du « consensus mou », diluer la responsabilité et limiter l’initiative individuelle …

Bon, nous voilà bien ! La sagesse sera probablement de savoir osciller entre ces deux extrêmes, en fonction des sujets et des moments.

Bonne année !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :