Managers, ressourcez vos équipes !

Savoir se ressourcer est clairement identifié comme l’une des clés de la performance individuelle. Qu’en est-il du ressourcement de l’équipe ?

J’entends souvent des individus exprimer ce que leur a apporté un temps de ressourcement réussi :

A l’issue d’une marche de quelques jours ou d’un stage de formation réussi, je me sens en général revigoré et prêt à soulever des montagnes. »

Je vois clair là où les choses étaient confuses, je sais où je veux aller et pourquoi, je me sens compétent et d’attaque pour le faire. »

Quand je repense à l’état dans lequel j’étais il y a seulement quelques jours, je suis étonné du chemin parcouru. »

Décalé de mon univers quotidien, j’ai pu respirer, évaluer, peser, questionner, laisser émerger … toutes choses qui ont peu de place au quotidien. »

On le sent bien, prendre du recul est précieux : en tant qu’individu, cela nous permet d’activer des ressources mises à mal par la pression et l’usure du quotidien. Savoir se ressourcer devient une compétence clé pour transcender les rugosités du quotidien, dépasser les obstacles et garder le cap.

Ce qui est vrai pour l’individu l’est aussi pour une équipe : l’objectif commun se dilue et se perd dans les urgences du quotidien (nous oublions l’important pour traiter l’urgent), la confiance est mise à mal par le peu de place pour connaître l’autre, la coopération se heurte à une compréhension limitée de ce que chacun fait et de ses besoins.

«Vite et bien» sont les leitmotiv du quotidien, «lentement et différemment» n’y ont pas leur place. 

Se ressourcer, c’est se donner le temps de voir différemment. Cela permet de reconsidérer les choses, de les mettre en perspective et leur redonner du sens. C’est ouvrir les fenêtres en grand.

Le manager doit prendre soin de ce besoin pour son équipe. Il doit réfléchir à ce qui constitue un «espace ressource» pertinent pour elle. Ce besoin évolue et peut prendre différentes facettes. Voici quelques exemples :

  • Une équipe qui doit se réinventer totalement aura probablement besoin de nourrir d’autres expériences, d’aller voir comment cela s’est fait ailleurs.
  • Une équipe en panne de créativité aura besoin d’un temps et d’un environnement  décalés pour penser autrement.
  • Une équipe en manque de motivation devra être ressourcée sur sa raison d’être et son ambition, en allant par exemple à l’écoute de ses clients.
  • Une équipe où il y a des tensions gagnera à se donner un temps permettant de mieux se connaître pour mieux se comprendre.

Les exemples sont nombreux ; il me semble important de retenir que plus la vie opérationnelle de l’équipe est intense et exigeante, plus le manager doit penser à inscrire dans l’agenda de l’année des «temps ressource» qu’il concevra de façon spécifique en fonction des besoins de l’équipe.

%d blogueurs aiment cette page :